mardi 26 janvier 2010

Mes mitaines à torsades

Je n'ai jamais trop aimé les torsades. J'étais tentée d'apprendre à en faire pour le plaisir du tricot, mais pas moyen de trouver un modèle assez sobre pour me satisfaire. Jusqu'à ce que je vois les mitaines de la Droguerie chez la Poule. Des mitaines comme je les aime, très longues pour couvrir les bras de celles qui aiment porter des manches 3/4, très douces, très chaudes et une petite torsade simplement au niveau de la main (alors que je le rappelle ces mitaines montent jusqu'au coude).

Du coup, moi qui disait "je ne tricote plus que mes restes de laine, jusqu'aux soldes", hop, sans m'en rendre compte, j'étais à la Droguerie à demander de l'alpaga maïs ( et pas moutarde, elle comprend pas moutarde la dame, elle dit, ah ! maïs, vous voulez dire ! bon ça va, c'est pas comme si c'était pas du jaune...), le modèle des mitaines et une aiguille à torsade.

Evidemment, je commence mon ouvrage en me plantant, je le fais en aiguille 6 au lieu de 5 et je me retrouve avec un mitaine extra-large. Comme d'habitude, j'ai caché ça dans les coutures, mais ça reste encore un peu large. Pour la deuxième, pas de souci, je n'ai pas fait deux fois la même erreur et la taille est nickel.

Mais parlons un peu "torsades". Pas facile de comprendre ce qu'il faut faire quand on s'essaye pour la première fois à des torsades. Un peu de recherche sur le net, une ou deux vidéos (mais impossible de voir celle de Knit Spirit, pourquoi ? mon dieu, pourquoi ?) et hop, je me lance. Au terme du test, la première mitaine est maintenant ornée d'une magnifique torsade unique, un peu comme un adn à ellipse unique (c'est dire !). Sa copine, avec laquelle elle se tord, semble apparaitre parfois, mais jamais assez pour que cela soit satisfaisant. Un peu comme le soleil en ce moment...Bref, disons-le : un bel échec !
Au terme de la seconde mitaine, des torsades un peu plus réussies, qui ont bien l'air d'être deux et de se croiser. Je suis un peu gênée par le début de la torsade (le truc qui rebique), mais en regardant celles de la Poule, je vois que c'est pareil. Alors, si c'est comme ça chez la Poule, je m'en contente. En vrai, je me suis même contentée de la première torsade unique. Je trouve ça drôle, et ça me fait une histoire à raconter quand je montre mes torsades.


Pour finir, c'est pas pour dire, mais vous ne trouvez pas que ces mitaines vont vraiment très bien avec le col de Salomé et ma blouse 21 ?

K&b

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious MySpace Yahoo Google Reddit Mixx LinkedIN FriendFeed Newsvine Flux RSS

Blogger

2 commentaires:

Marie Poule a dit…

Tu n'es pas du genre Pénélope à ce que je vois...

Kandb a dit…

c'est sûr ! je ne suis pas très Pénélope ! J'ai toujours préféré les ratures à l'effaceur. J'aime bien garder la trace de ce qui n'a pas bien marché. Enfin, quand c'est pour moi, si c'est pour un cadeau, je refais, bien sûr !