lundi 23 août 2010

Cavaillon Yaoundé

Voilà le deuxième caraco, modèle Cavaillon du livre "Légers et douillets avec la droguerie".
 A la différence du premier, le caraco cavaillon-tombouctou, j'ai mis deux épaisseurs.une bande de tissu noir de 50 cm et une bande de tissu yaoundé de 30 cm. Le haut des deux bandes est cousu ensemble pour faire la coulisse, mais le bas du tissu yaoundé n'est pas cousu au tissu noir ; il flotte.
Encore une fois, le résultat est un peu large, mais ça permet de le porter en jupe (comme le caraco Tombouctou).

Pour la petite histoire, je l'ai finalement offert à ma mère. Il s'avère que je n'ai réellement besoin d'aucune fringue : ni robe, ni jupe, ni caraco. Si je garde tout ce que je fais, ma penderie va achever d'exploser, alors je l'ai donné. ça me permet de partir sur de nouveaux projets...des robes par exemple.

K&b

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious MySpace Yahoo Google Reddit Mixx LinkedIN FriendFeed Newsvine Flux RSS

Blogger

2 commentaires:

Marie Poule a dit…

Cette fois-ci tu ne nous montres pas la version jupe... même pas en photo ! Je me suis dit que c'était peut-être le signe qu'on la verrai en vrai... mais si tu l'as déjà offerte à ta mère c'est raté !

Kandb a dit…

mon photographe en avait un peu marre, alors je lui ai épargné certaines photos. ET en effet, tu ne la verras jamais. De mon côté, j'espère que ma mère va le porter ce petit haut.